La podologie sportive

 « L’approche du sportif en podologie du sport doit permettre d’anticiper une douleur potentielle ou de trouver la cause d’une douleur existante (souvent) chronique »
Ph DEDIEU

« Le coprs s’adapte dans la mesure ou le stress appliqué n’est pas plus grand que sa capacité d’adaptation » LCDC

Dessin de David Lussac

La blessure, qu’elle soit liée à une augmentation brutale de la charge, de la répétition, une diminution des capacités, un changement intrinsèque (ex : dysfonction musculaire) ou extrinsèques (ex : changement de chaussures) doit faire l’objet d’un bilan approfondi et d’un questionnement sur sa pratique.

Je souhaite accompagner le sportif dans les meilleurs conditions possibles grâce aux différents enseignements reçus (Préférences motrices/méthode GDS), à l’attention portée aux informations scientifiques récentes et à la compréhension de ses spécificités dans une prise en charge globale